Accueil ECONOMIE ENERGIE OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU (...)
ENERGIE

OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION

8/12 10h50

OUARGLA- L’utilisation de l’énergie solaire en milieu rural est le thème d’une journée de vulgarisation et d’application prévue le 8 décembre prochain à Ouargla, à l’initiative du Commissariat au développement de l’agriculture en régions sahariennes (CDARS).

Cette journée vise à promouvoir l’énergie solaire et à améliorer les conditions de vie quotidienne des populations vivant en zones rurales et enclavées, en assurant leurs besoins en électricité, notamment en ce qui concerne l’éclairage, le chauffage, la climatisation, la réfrigération, le pompage de l’eau destinée à la consommation domestique, l’irrigation agricole et l’abreuvage du bétail, a précisé à l’APS, le Commissaire Slimane Hannachi.

Elle se veut aussi une contribution au plan national portant sur le développement rural à travers la sensibilisation de l’ensemble des acteurs concernés sur les avantages procurés par l’utilisation de l’énergie solaire, a-t-il ajouté.

Cette rencontre est organisée en coordination avec la Chambre inter-wilayas de la pêche et de l’aquaculture et le concours de divers partenaires, dont les communes, les directions des Services agricoles, de l’Environnement et des Energies renouvelables, de la Pêche et des Ressources halieutiques, la Chambre de l’Agriculture, la Conservation des forêts et l’Université d’Ouargla.

Cette journée, qu’abritera une exploitation agricole expérimentale privée située au niveau de la commune de Hassi Benabdallah (Nord-est d’Ouargla), dont l’encadrement technique sera assuré par une entreprise nationale spécialisée dans le domaine, offrira une opportunité de formation pratique sur les techniques de l’installation de kits solaires, selon M. Hannachi.

L’encouragement de l’aquaculture intégrée à l’agriculture, qui permet d’enrichir le milieu agricole sous forme d’engrais, intensifier la production de poissons d’eau douce et diversifier les revenus des agriculteurs, sont parmi les objectifs de cette journée, a-t-il ajouté.

Le CDARS est un établissement public à caractère administratif, créé par décret N- 86-222 du 02 septembre 1986 ayant pour champ d’intervention neuf wilayas sahariennes (Ouargla, Adrar, Biskra, Ghardaïa, El-Oued, Illizi, Tindouf, Bechar et Tamanrasset) ainsi que 17 communes relevant de six wilayas steppiques (Tébessa, Khenchela, Laghouat, Djelfa, Naâma et El-Bayadh).

Il a pour mission de veiller à l’application de la politique nationale en matière de développement intégré de l’agriculture dans les régions sahariennes, mener des études, recherches, explorations et tous les autres travaux nécessaires à la connaissance du milieu et de l’agriculture des régions sahariennes, proposer toute réglementation intéressant l’agriculture des régions sahariennes, et encourager l’intensification de l’agriculture et élargir la surface agricole utile par la mise en valeur notamment.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO