Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ACCELERER LA FINALISATION DU PROJET DE STEP DE (...)
ENVIRONNEMENT

ACCELERER LA FINALISATION DU PROJET DE STEP DE TIMIMOUNE

11/03 15h22

ADRAR- Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a appelé à accélérer la finalisation du projet de station de traitement et d’épuration des eaux usées de la wilaya déléguée de Timimoune (Adrar) pour la livrer "avant la fin de l’année".

S’exprimant à l’entame samedi d’une visite de travail dans la wilaya d’Adrar, le ministre a mis l’accent sur le respect des normes de qualité dans la réalisation de l’ouvrage pour qu’il remplisse pleinement sa mission dans la préservation de l’environnement et des palmeraies de la région, en plus d’apporter une valeur ajoutée dans le renforcement de l’activité économique, notamment agricole, et la préservation des nappes hydriques souterraines.

Cette station, a indiqué M.Necib, viendra s’ajouter au projet d’une autre STEP au chef lieu de wilaya, qui a été dégelé dernièrement, de sorte à renforcer les efforts d’économie des eaux souterraines et à soutenir les activités agricoles, à travers notamment la création de pépinières à proximité de ces stations.

Un programme jugé important est actuellement mis en œuvre pour la réalisation de 31 grandes stations de traitement des eaux usées à travers le pays, après avoir une levée de gel sur les projets d’assainissement qui seront réalisés avec des produits de l’industrie nationale, a-t-il souligné.

Cette démarche intervient en application des orientations des hautes autorités du pays visant une intégration économique de l’industrie nationale dans les différents secteurs d’activités et projets de développement, a ajouté le ministre.

La STEP de Timimoune, implantée sur une superficie de 4 hectares et qui aura une capacité de traitement de plus de 13.000 m3/ jours, est actuellement à 22% d’avancement de ses travaux de réalisation pour lesquels a été consentie une enveloppe de 2,5 milliards DA, selon sa fiche technique.

Elle permettra, une fois opérationnelle, la préservation de l’environnement, la prévention contre les maladies à transmission hydrique, l’amélioration du cadre de vie du citoyen et une réutilisation des eaux traitées à des fins d’accompagnement des activités agricoles, en plus de générer des emplois, a-t-on expliqué.

Le ministre des Ressources en eau doit poursuivre dimanche sa visite de travail dans la wilaya par la mise en service d’un projet de transfert de l’eau potable de la zone de Tagraout vers la commune frontalière de Timiaouine (extrême sud de la wilaya) et d’un autre vers les ksour de la commune de Bouda (Ouest d’Adrar), en sus de l’inspection de projets et structures du secteur à Adrar.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : L’UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN MILIEU RURAL AU CŒUR D’UNE JOURNEE DE VULGARISATION ...Lire la suite
  • BECHAR : FAIRE DU CITOYEN UN ACTEUR DU NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
  • JEUX TRADITIONNELS A BECHAR,IDENTITE CULTURELLE COMMUNE DES MAGHREBINS ...Lire la suite
  • IMPLIQUER LES ASSOCIATIONS DANS LES PROJETS A DIMENSION ENVIRONNEMENTALE ...Lire la suite
  • 2.112 PROJETS TOURISTIQUES ET HOTELIERS INSCRITS DEPUIS 2008 ...Lire la suite
VIDEO