• DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS AU GRAND SUD
  • DEPART DES PREMIERES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES DU GRAND SUD
  • DEPART DU PREMIER BUREAU ITINERANT VERS LA REGION D’EL-KEHAL-CHENECHENE A TINDOUF
Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE (...)
ENVIRONNEMENT

ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE LES INONDATIONS

27/08 14h13

TINDOUF- L’étude relative à la protection de la ville de Tindouf des risques des inondations a été achevée dernièrement, a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya.

Cette étude technique, propose la réalisation d’une digue principale de 5 mètres d’hauteur et de 367 mètres de large, ainsi que six (6) autres digues d’une hauteur oscillant entre 3 à 5 mètres, a-t-on précisé.

Dans le même sillage, un programme visant à éradiquer les "points noires" engendrés suite aux intempéries est en cours d’exécution financé par la direction de l’urbanisme et de la construction (DUC), suite à une étude réalisée par la direction des ressources en eau (DRE), à la lumière des recommandations d’une commission élargie de la wilaya, ce qui a permis d’identifier 21 "points noirs" à travers les différents quartiers et artères de la ville de Tindouf, a-t-on fait savoir.

L’opération touche trois secteurs, en tannant compte des oueds et cours d’eau qui traversent la ville, à savoir le premier secteur concerne les quartiers de Tindouf Lotfi, El-Mustakbel, El-Badr et El-Hikma, le second secteur, englobant les quartiers de Moussani, Ramdanine, El-Gasabi, alors que le troisième secteur cible les quartiers d’Ennasr et Salaga, a-t-on détaillé. Confiés au service de l’Office national de l’assainissement (ONA), les travaux de cette opération qui devra éliminer la moitié de "points noirs" avant la fin 2017, sont réalisés à 25 %, signale-t-on.

Des moyens humains et matériels nécessaires ont été mobilisés par les services de la DRE, l’ONA et algérienne des eaux (ADE), pour concrétiser cette opération, tout en assurant un contrôle technique périodique pour l’ensemble des ouvrages et réseaux d’assainissement, et l’installation des équipes de rotation permanente, durant les périodes pluviales, selon la même source.

Une série de mesures préventives ont été prises également , en parallèle, pour la protection de la ville de Tindouf des risques d’inondations, notamment à travers la consolidation de la base des données qui englobe les statistiques sur les intempéries et les zones exposées aux risques d’inondations dans la wilaya, et qui permettra la mise en place d’une cartographie globale pour la gestion opérationnelle des catastrophes, a-t-on signalé.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SUD:ON VOTE DANS LES BUREAUX OU LE SCRUTIN EST AVANCE DE 24H ...Lire la suite
  • OUARGLA : LA MAISON DE L’ENVIRONNEMENT, UN ESPACE DE SENSIBILISATION ...Lire la suite
  • ADRAR:VALORISER LES POTENTIALITES ECONOMIQUES LOCALES...Lire la suite
  • SUD : DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS ...Lire la suite
  • BECHAR:DEBUT DE VOTE A TRAVERS LES ZONES EPARSES ET RURALES ...Lire la suite
VIDEO