Accueil ACTUALITES LOCALES 12 ANS DE PRISON POUR IMPLICATION DANS LE RAPT D’UN (...)
LOCALES

12 ANS DE PRISON POUR IMPLICATION DANS LE RAPT D’UN WALI

8/03 14h21

OUARGLA - Une peine de douze (12) ans de prison ferme a été prononcée mercredi par le tribunal criminel d’Ouargla à l’encontre de M.G (31 ans) impliqué dans l’enlèvement et la séquestration de l’ancien wali d’Illizi, Mohamed Laid Khelfi.

Le mis en cause, originaire de la région de Debdeb (wilaya d’Illizi), a été condamné pour les chefs d’inculpation de "constitution de bande terroriste armée visant à porter atteinte à la stabilité des institutions et leur fonctionnement, ainsi qu’enlèvement et séquestration de personnes sans instruction des autorités compétentes".

Les faits de cette affaire remontent, selon l’arrêt de renvoi, à la date du 16 janvier 2012, lors que les services de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Illizi ont reçu un appel téléphonique les informant de l’enlèvement par trois individus armés circulant à bord d’un véhicule du tout terrain du wali d’Illizi à l’époque, dans la localité de Timeroualine (80 km de Debdeb) ou il effectuait une visite de d’inspection.

Les auteurs du rapt, dont le dénommé M.G, armés de Kalachnikov, ont conduit leur victime à bord d’un véhicule tout terrain en territoire libyen, avec pour but d’atteindre Ghadamès ou ils devaient le remettre au groupe terroriste d’Abou Zeid activant dans la région du Sahel, selon la même source.

Après l’intensification des contacts entre les autorités algériennes et libyennes, la victime de l’enlèvement a pu être libérée par les autorités libyennes et remise à leurs homologues algériennes au poste frontalier de Debdeb, a-t-on rappelé.

Les investigations ont révélé que le but de l’opération d’enlèvement était la revendication par les ravisseurs de la remise en liberté de certains de leurs proches, condamnés à de lourdes peines dans des affaires de contrebande.

Le représentant du ministère public avait, au regard de la gravité des faits reprochés, requis la prison à vie à l’encontre de M.G qui était en fuite et qui avait été arrêté dans une autre affaire.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
  • OUARGLA : "LEGERE" HAUSSE DES FEUX DE PALMERAIE ...Lire la suite
  • EL-OUED : 1.200 ENFANTS BENEFICIENT DE COLONIES DE VACANCES ...Lire la suite
VIDEO