La destination Algérie
Search
Mercredi 28 Octobre 2020
Journal Electronique
    • Belkacem Zeghmati, ministre de la Justice  : «Un rendez-vous avec l’histoire et le changement»

      Le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel constitue «un rendez-vous avec l’histoire et le changement», confortant les bases de l’Algérie nouvelle, a affirmé mardi à Aïn Defla le ministre de la Justice, garde des Seaux, Belkacem Zeghmati. «Nous sommes face à un rendez-vous déterminant avec l’histoire et le changement à la faveur du prochain référendum sur le projet d’amendement constitutionnel, une étape qui, sans nul doute, confortera les bases de l’Algérie nouvelle», a précisé Zeghmati au cours d’une rencontre avec la société civile abritée par la salle omnisports Abdelkader-Hamdoud de la ville

    • Ammar Belhimer : «Le projet concrétise les revendications du hirak»

      le projet de révision de la Constitution a comme objectif la  préservation de la souveraineté nationale, des institutions de l’Etat et de l’unité sociale, de même que la consécration des libertés individuelles et collectives, la séparation des pouvoirs, tout en assurant le caractère social de l’Etat», a assuré le ministre. 

    • Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP : «L’Algérie saura relever tous  les défis auxquels elle fait face»

      Le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a affirmé, mardi , que «notre pays saura relever tous les défis auxquels il fait face et s’en sortir encore plus fort», a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale. Lors d’une visite de travail et d’inspection au commandement des forces aériennes, le général de corps d’armée a tenu une réunion d’orientation avec les cadres et les personnels où il adressé une allocution, affirmant qu’«il est entièrement convaincu que notre pays, comme il a réussi à vaincre le colonialisme hier et évincer le terrorisme dans un passé récent, saura relever tous les défis auxquels il fait face et s’en sortir encore plus fort», a précisé le communiqué.

    • Le chef de l’Etat admis à l'hôpital militaire d'Ain Naadja :  L'état de santé de Tebboune "n'inspire aucune inquiétude"

       L'état de santé du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, admis dans une unité de soins spécialisés de l'hôpital militaire d'Ain Naadja à Alger, "n'inspire aucune inquiétude", ont rassuré mardi  les services du Premier ministre.

    • Abdelaziz Djerad à la conférence sur Malek Bennabi  : «Le penseur nous a donné les clés pour comprendre notre société»

      En présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, des ministres de la Culture et des Affaires religieuses, la première conférence nationale consacrée à la vie et l’œuvre du grand penseur Malek Bennabi s’est ouverte, hier, à la Bibliothèque nationale à Alger, placée sous le thème «A la rencontre d’un témoin du siècle».

L'édito

L’opposition dans tous ses états 

L’épreuve référendaire a révélé les limites d’une opposition, toutes tendances confondues, en totale inadéquation avec les revendications populaires en faveur d’un changement radical du mode de gouvernance. Si la lame de fond du mouvement citoyen du 22 février a balayé un régime autocratique et discrédité la classe politique, accusée de complaisance et, pour certaines de ses composantes, de complicité active, marquée du sceau de la participation aux différents gouvernements et des faveurs de la distribution des quotas parlementaires, la forte mobilisation a accentué l’isolement de ce qui lui reste des partisans du boycott et du vote négatif. Dans le camp dit démocratique, l’éclatement du Pacte de l’alternative démocratique et les scissions en série affectant les partis influents, en perpétuelle guerre de leadership, posent la question devenue incontournable de la légitimité et de la représentativité. La viabilité des alliances entre la mouvance démocratique et les courants islamistes, regroupant les tenants de l’extrémisme de la triste époque et les dépositaires des valeurs identitaires érigées en fonds de commerce, a été totalement laminée par la résurgence des antagonismes et des divergences doctrinales. La désillusion a secoué le Mouvement de la société pour la paix, désavoué par l’Association El Islah oua el irchad, considérée comme son épine dorsale, et les figures de proue de la direction nationale. Le retour d’El Hachemi Djaâboub, nommé à la tête du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, et la levée de boucliers des anciens dirigeants ont sonné le glas d’un parti dans la tourmente. L’ancien président du conseil national du parti, Abderrahamane Saïdi, affichant sa solidarité avec le «forum du juste milieu» d’Aboujerra Soltani, a enfoncé le clou, en plaidant pour le projet de révision constitutionnelle, porteur des revendications du hirak populaire. Il a salué la «mobilisation politique» qualifiée de «point positif» et de preuve de l’intérêt que suscite le projet. En pleine dérive, le MSP est lâché de partout, notamment par les autres partis islamistes représentés par TAJ, El Bina et El Islah, mobilisés pour la réussite du scrutin du 1er novembre. L’étape post-référendum s’annonce pleine d’incertitudes pour une formation ramant à contre-courant des convictions de ses membres fondateurs et de la société algérienne.
 Horizons

Le gouvernement en force sur le terrain

    • La campagne référendaire sur le projet de révision de la Constitution a atteint, mardi , sa vitesse de croisière, à la faveur notamment du meeting du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, organisé à l’auditorium de l’Université es sciences et de la technologie Houari-Boumediène (USTHB) de Bab Ezzouar (Alger) 

      Parlant de la symbolique du 1er Novembre 1954, il a rappelé que le peuple s’était soulevé comme un seul homme contre le colonisateur, qui a tenté de détruire nos valeurs et repères socioculturels, et pour mettre le pays sur les rails du progrès. Et de faire le parallèle avec le référendum sur la Constitution : «Le 1er novembre 2020 est une étape, non moins importante qui représente une passerelle entre le passé et le futur. La constitution de 2020 n’est pas une rupture avec notre passé glorieux, mais une nette coupure avec la bande, la corruption et l’injustice.» S’agissant du projet de l’amendement de la loi fondamentale du pays, Djerad l’a qualifié «d’affirmation d’une ambition, celle de commencer à écrire une nouvelle histoire». Il ne s’est pas privé de ringardiser certaines réalisations ou pratiques de l’ancien système. «Il faut tout changer», a-t-il déclaré, salué par un tonnerre d’applaudissements. S’attardant sur la «relation naturelle» entre la déclaration du 1er Novembre et la nouvelle Constitution, il a rappelé que le projet fait partie des engagements phares du Président.

      Read more Meeting du Premier ministre à l’Université de Bab Ezzouar  : Djerad charge les nostalgiques de l’ancien système

Brèves infos

Nations unies : Sabri Boukadoum s’entretient avec Antonio Guterres

Lire la suite

Algérie-Hongrie : Approfondir le dialogue politique  au service du partenariat

Lire la suite

Coopération : Djerad reçoit le ministre hongrois des Affaires étrangères  et du Commerce

Lire la suite

USA : Le Sénat confirme la juge nommée par Trump

Lire la suite

Guinée : Les violences post-électorales font 21 morts

Lire la suite

Barrage éthiopien : L’Egypte annonce sa participation aux nouvelles discussions

Lire la suite

Yémen : Les combats reprennent dans le Sud

Lire la suite

Afghanistan : Deux morts et 23 blessés dans une attaque contre la police

Lire la suite

Le procès de Karim Tabou reporté au 16 novembre prochain : La demande de la levée du contrôle judiciaire refusée

Lire la suite

Protection civile  : Départ d’une caravane médicale vers les zones d’ombre

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, tiendra, le 28 octobre à 10h, au Palais de la culture de Skikda, une réunion dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution.

 

 

 Ministère de la Formation Professionnelle
La ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Hoyam Benfriha, effectuera,  le 28 octobre , une visite dans la wilaya d’El Tarf.

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement, Nassira Benharrats, effectuera, le 28 octobre  , une visite dans la wilaya de Saïda, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet de révision de la Constitution.

Ministère de la solidarité
La ministre de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Kaoutar Krikou, effectuera, le 28 octobre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Constantine.

 

MDN

A l’occasion du 66e anniversaire de déclenchement de la guerre de Libération nationale, le musée Central de l’armée organise, jusqu’au 1er Novembre, plusieurs festivités pour commémorer cet événement.

 

Assurance et finance  islamique

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre à Alger.

 

 

UNPE

Le président de l’Union nationale du patronat et des entrepreneurs organisera, le 24 octobre, à 14h, à l’hôtel Hocine de Constantine, une rencontre dans le cadre de la campagne pour le référendum constitutionnel.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec Algerian Network of Youth, organise, jusqu’au 7 novembre, une caravane sanitaire qui sillonnera plusieurs wilayas du pays.

 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept