Mondial 2021 de handball-Karim Bechkour, Directeur technique national : «N’étaient plusieurs paramètres,  les Verts auraient pu mieux faire» 
Search
Mercredi 03 Mars 2021
Journal Electronique

De retour le soir de mardi dernier à Alger après avoir pris part au mondial 2021 de handball, l’équipe nationale va se projeter sur les prochains défis, dont le tournoi préolympique prévu au mois d’avril à Berlin. Classé 22e sur 32 teams, le Sept national aurait pu mieux faire selon le directeur technique national, Karim Bechkour, n’étaient plusieurs facteurs.

 

 

«Quand nous analysons certains matches, je peux dire qu’il y avait de la place pour réaliser des exploits. Mais, cette équipe est revenue sur la scène mondiale, après quatre ans d’absence. Outre ce point, je reviens sur l’arrêt du championnat national depuis le mois de mars dernier. Avec neuf mois sans compétition, c’est très difficile de recharger les batteries de la majorité des joueurs en moins de trois mois. J’ajoute le coronavirus qui nous a complètement ligotés pour geler toutes nos activités pendant une longue période. D’ailleurs, nos meilleurs joueurs étaient ceux qui évoluent à l’étranger, notamment en France. Avec un volume de matches très élevé, les Abdi, Daoud Hicham et autres avaient le souffle pour jouer des matches intenses» a-t-il estimé. A propos du rendement du capitaine Messaoud Berkous, Bechkour a révélé que la pièce maitresse de l’équipe nationale s’est blessée dès le 3e match. «Avec ses quinze ans en équipe nationale, il nous a toujours habitués à mieux. Avec un état de forme similaire à celui des ses coéquipiers locaux, il a eu les adducteurs dès le 3e match. Diminué physiquement, il a eu du mal à jouer avec tous ses moyens durant tout le championnat du monde.» En attendant la réouverture des salles, Bechkour a indiqué que l’équipe nationale devrait reprendre d’ici un mois la préparation en prévision du tournoi préolympique. «Avec six matches joués durant le mondial 2021, nous aurons une autre opportunité pour nous frotter à trois gros morceaux, à savoir l’Allemagne, la Suède et la Slovénie. Pour ce qui est de nos chances, je pense que nos joueurs doivent penser à se rapprocher du haut niveau.» Interrogé sur l’absence inattendue du gardien titulaire Khelifa Ghedbane lors du match face à la Norvège, l’ex-sélectionneur national des U19 a apporté des précisions, affirmant qu’il n’y a pas de cas Ghedbane. «Il n’était pas blessé. Le staff technique a jugé utile de le ménager, après avoir senti qu’il était exténué. Il a été ménagé en prévision du match face à la Suisse. Mais, il n’a pas été dans son jour meilleur. D’ailleurs, le poste des gardiens de but a été un de nos points faibles. Je cite, néanmoins, Zemmouchi qui a tenté de tirer son épingle du jeu. A 26 ans, il doit encore fournir des efforts et travailler à partir de son club.»
Travailler à partir de la base pour l’avenir
Après avoir rappelé que plusieurs joueurs peuvent encore donner en équipe nationale, Bechkour a souligné qu’un programme sera discuté et enrichi juste après le tournoi préolympique. «Après avoir pris part au championnat du monde, nous avons une idée sur nos manques dans des postes clés. Dans plusieurs équipes, un pivot de gabarit et des ailiers séduisants sont devenus des atouts majeurs. Au niveau de la direction technique nationale, nous allons débattre sur le programme en consacrant la grande partie aux jeunes catégories, dont les U19, les U17 et pourquoi pas la création d’équipes nationales U15. Nous allons également suivre de très près l’équipe nationale U21 qui, à mon avis, sera l’antichambre de la sélection nationale A. Nous comptons d’ailleurs nous concerter avec nos techniciens pour établir une feuille de route. » Avec des regroupements à moyen et à long terme, les équipes nationales filles ou garçons pourront avoir une courbe ascendante après un demi-mandat olympique. «Le handball repose toujours sur les sélections de jeunes. Nous avons constaté cela durant le mondial 2021, où des équipes seniors avaient compté sur des joueurs issus des U21» a-t-il noté. A propos de la reprise du championnat souhaitée le 2 mars, Bechkour a précisé que cette date n’est pas à prendre en considération pour trois raisons. «L’équipe nationale sera, durant le mois de mars, en stages précompétitifs en prévision du tournoi préolympique. Donc, plusieurs clubs seront privés de leurs internationaux. Outre cela, les clubs ont besoin d’au moins six semaines d’entraînement pour reprendre la compétition. La 3e raison est la date de la réouverture des enceintes sportives. Sans accès aux salles pour les clubs, rien n’est envisageable.» Avec plusieurs problèmes, dont celui financier, plusieurs clubs avaient manifesté leur mécontentement par rapport au silence de la FAHB. «Nous comprenons le désarroi des clubs qui, en cette période de pandémie, ont rencontré plusieurs problèmes, dont les contrats avec leurs signataires. De notre part, nous espérons que les salles vont rouvrir le plus tôt possible leurs portes. Ce qui va soulager toutes les équipes de différents paliers» conclut-il.
 Adel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept