Handball- Saïd Doballah, président de la ligue régionale d’Oran: «L’équipe nationale mérite un programme  de préparation»
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Malgré la progression considérable de l’équipe nationale de handball durant le mondial 2021, notamment durant le match face à la France (défaite 27-29), la nécessité de la mise en place d’un programme de préparation s’impose pour rapprocher le Sept national du haut niveau.

 

 Plusieurs avis de spécialistes en la matière partagent cette vision, notamment l’ex-membre fédéral et l’actuel président de la ligue régionale d’Oran. «Nous ne devons pas coller l’étiquette sur le dos des joueurs. La préparation a été largement insuffisante en prévision d’un championnat du monde. Il est impossible de demander une performance à des joueurs qui n’ont joué que quatre matches, avant de s’envoler vers l’Egypte. J’ajoute que la présence de quelques joueurs expérimentés comme Berkous a quelque peu décrispé l’équipe au fil des matches. Toutefois, nous avons une nouvelle fois confirmé qu’il n’y a de place dans le haut niveau que pour les équipes mieux préparées, pas pour celles qui s’appuient sur les coups d’éclat de ses individualités», a-t-il estimé.Interrogé sur les ingrédients pour créer une équipe nationale conquérante, Doballah a indiqué que le handball algérien avait eu l’occasion de repartir du bon pied dès le mondial U21 organisé en 2017 en Algérie. «A l’époque, l’équipe nationale riche en espoirs a été bâtie par Rabah Gherbi. Ce dernier a constitué un groupe de jeunes talents prometteurs. Hélas, il n’y a pas eu de suivi depuis. Pourtant, il y a eu des rescapés de cette équipe qui ont pu depuis acquérir maturité et ont progressé. Je cite le gardien Khelifa Ghedbane, Noureddine Hellal, Naïm Zoheir, Hadj Mustapha et beaucoup d’autres. Je ne comprends pas jusqu’à nos jours comment la fédération n’a pas pu assurer la continuité du travail. « La qualité existe chez le joueur algérien qui, selon Doballah, peut jouer au haut niveau.»Nous avons eu plusieurs exemples dans le passé et le présent. Une fois à l’étranger, nos joueurs trouvent un cadre idéal avec notamment les infrastructures et les moyens matériel et financier pour donner un autre élan à leur carrière. Hélas, il n’y a pas encore le même cadre en Algérie, notamment quand une fédération n’accorde pas d’importance à l’aspect purement technique», a-t-il souligné.L’absence d’une direction technique nationale a également été la plus grosse erreur du mandat olympique, selon Doballah. «La cheville ouvrière de la FAHB n’a existé que quelques mois, avant d’être effacée. D’ailleurs, je me souviens que nous avons interpellé le président de l’instance fédérale concernant ce problème. Mais il avait répondu que ce volet ne nous concernait pas. J’aurai aimé qu’on accorde plus d’importance à ce poste qui, pour moi, aurait pu servir le handball en général, l’équipe nationale senior en particulier», a-t-il noté. La réussite du handball doit aussi passer par la considération des écoles formatrices comme celles de Saïda et Skikda. «Nous avons un réservoir très riche dans ces deux grandes villes. Néanmoins, les moyens continuent de faire défaut et freinent ainsi la durabilité de la formation. Il faut une réflexion au niveau de la FAHB pour venir en aide matérielle et financière pour des clubs qui, malgré des caisses presque vides, continuent de former les futurs stars de notre petite balle», a-t-il insisté.

«Ma suspension de la FAHB a été injuste»
Suspendu depuis longtemps de la fédération, lui qui était membre élu, Doballah n’a pas pour autant été démotivé pour se retirer de son sport préféré. Interrogé sur les vraies raisons de sa suspension,il a révélé qu’il a été victime d’un complot fomenté par le président de la fédération. «On m’a suspendu en raison des trois absences. Je tiens à préciser que je ne me suis absenté que deux fois avec justification. Jusqu’à présent, je n’ai pas été destinataire de ma suspension par écrit. La vraie raison est que je gênais par mes positions, surtout en réclamant de la considération à l’égard des membres du bureau fédéral, vu que tout était décidé par le président de l’instance fédérale.»Très touché par la manière avec laquelle il a quitté la fédération, Doballah s’est dit plus que jamais décidé à combattre pour la promotion du handball à l’ouest et en Algérie. «Nous devons tous encourager nos joueurs de l’équipe nationale. Je sais que dans un avenir proche, nous aurons nos jeunes à soutenir dans les prochaines compétitions, notamment africaines. Comme je l’ai déjà dit, le niveau de nos joueurs peut s’améliorer s’il y a des stages dans la durée et des matches amicaux de haut niveau. Question potentielle, nous avons une génération qui peut remplacer dès maintenant les vétérans de notre équipe nationale, notamment la pièce maîtresse qu’est Berkous. Ce dernier qui est à sa 14e année en équipe nationale senior, continue d’être la locomotive. Mais, il viendra le jour où il n’aura plus la puissance pour catapulter le ballon. A mon avis, il faut penser dès maintenant à préparer ses doublures, ainsi que pour tous les joueurs en pré-retraite» a-t-il dit.
 Adel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept