Avis de technicien Farouk Dehili :«Ne pas trop respecter l’adversaire»
Search
Dimanche 07 Mars 2021
Journal Electronique

L’ex-directeur technique national et l’actuel entraîneur de la JSE Skikda, Farouk Dehili, a estimé que les Verts auront une occasion durant le tour principal du mondial 2021 pour progresser, notamment face à la France. Un match durant lequel l’équipe nationale doit se donner à fond, et ce, en dépit de l’histoire des Experts durant cette compétition prestigieuse. «Face au Portugal, nous avons diminué de nos maladresses inadmissibles dans le haut niveau. Depuis le début du championnat du monde, nous avons été indisciplinés sur le plan tactique. La qualité de notre jeu montre qu’il n’y a pas eu un travail suffisant à l’entraînement. Question motivation, nous avons senti face au Portugal que l’équipe est rentrée juste pour limiter les dégâts. Dans le sport en général, le handball en particulier, il faut aborder l’adversité avec un esprit de gagneur quelle que soit la pointure du client. Nous devons aborder le match face à la France avec cet état d’esprit.» Concernant le choix des joueurs qui composent le sept rentrant, Dehili a souligné que la force de notre équipe nationale réside dans le nombre de bras tireurs. «Les Experts ne sont plus brillants comme ils étaient en 2017. Donc, il faut les acculer durant l’heure de jeu à condition de s’appliquer en attaque et d’être agressif en défense. J’ai vu les Français durant leurs matches de préparation, ainsi que lors de leurs trois premières sorties au Caire. C’est une équipe qui peut, malgré ses qualités, douter à n’importe quel moment du match. D’ailleurs, ce fut également le cas face aux Suisses. Une victoire avec un seul but d’écart face à un novice en handball suscite toujours des interrogations.» Dans le même ordre d’idées, Dehili a noté l’incorporation tardive de quelques joueurs de qualité. «J’espère que Portes va compter d’emblée sur Hellal et Naim. Je pense que ces deux éléments sont les meilleurs actuellement dans leurs postes. Il a le moyen de constituer sa base arrière avec trois joueurs tireurs. J’aurais également souhaité que le gardien Abdelmalek Slahdji fasse partie de l’effectif des 20 joueurs. Avec son expérience et sa résurrection avec son club qatari Al Duhail, il aurait pu apporter beaucoup au poste avec Ghedbane. Je ne remets pas en cause la sélection de Zemmouchi, ni de Benmenni. Mais, je considère que Ghedbane avec Slahdji aurait formé un duo de portiers qui donnent beaucoup d’assurance.» Avec son habituel optimisme, Dehili pense que les Verts vont faire leur meilleur match du mondial. «Pour surprendre un adversaire, il ne faut pas trop le respecter. Si le joueur est remotivé, il pourra jouer sans aucune appréhension en défense et en attaque. Je lance un message aux joueurs de tout donner sur le terrain durant le tour principal quel que soit le résultat.»

Appliquer une stratégie à long terme
Le mondial du pays des Pharaons doit servir de support pour amorcer un nouveau départ pour le handball algérien. «Le haut niveau n’a pas de secret, sauf le travail à long terme. Des équipes, qui étaient auparavant en plein apprentissage, sont actuellement devenues redoutables. Notre problème est que nous n’avons pas réfléchi à établir une feuille de route. Le nouveau mandat olympique va débuter cette année. En tant que technicien, je sais pertinemment qu’une application d’un programme de préparation est destinée surtout pour les jeunes talents. Le critère principal est la morphologie. Le handball moderne s’appuie principalement sur cette exigence. Question encadrement, l’Algérie a toujours été riche en spécialistes compétents et dévoués pour servir la petite balle» a-t-il conclu.
 A K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, présidera, le 8 mars  à 14h, au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, le 8 mars  à 11h, la cérémonie célébration de la Journée internationale de la femme de célébration où les femmes du secteur seront à l’honneur.



Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.



HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept