Mort de Yasmina Gharbi-Mechakra : Une romancière à l’écoute des femmes
Search
Samedi 23 Janvier 2021
Journal Electronique

Yasmina Gharbi-Mechakra est décédée, dans la soirée de vendredi dernier, a annoncé sa famille à Constantine. «Elle était une dame de valeur et de générosité. Nous avons milité plusieurs années à l’association Rachda», confie El Hadja Boudiaf sa collègue de lutte contre les injustices subies par les femmes. Professeure de français à la retraite, Yasmina Gharbi-Mechakra est née à Meskiana (Oum El Bouaghi)  mais elle a vécu à Constantine depuis ses années de lycée. Elle a enseigné ensuite le français pendant 34 ans. En parallèle, elle s’est en engagée dans les rangs de l’association Rachda œuvrant pour la défense des droits des femmes. Elle s’attaquait notamment au fléau des violences conjugales ou sociales.  Son travail sera couronné par la collecte de tranches de vies vécues par les femmes qui ont fréquenté le centre d’écoute, «Nedjma», mis en place par  Rachda. Le centre offrait des services d’accompagnement aux femmes en détresse en matière de démarches juridiques, psychologiques et sociales. L’auteure a tiré de cette expérience un recueil intitulé «Sonia, ou le calvaire au féminin» (édition Média Plus, 2017). Sous forme d’un journal rédigé à la première personne, l’ouvrage relate le quotidien ordinaire d’une jeune orpheline mariée délaissée par son père, opprimée par sa belle-famille avec laquelle elle est obligée de cohabiter et battue par son mari. Ce récit poignant a trouvé place dans diverses expressions traitant des violences faites aux femmes. À l’université, au Maghreb des livres à Paris, et à l’échelle locale et nationale, Yasmina Mechakra  était une voix retentissante. « Sonia,  ce sont toutes les femmes qui souffrent… (…) un effort doit venir des hommes et des institutions pour prendre en charge les femmes battues», expliquait l’auteure dans différentes interventions sur un fléau toujours d’actualité.
 Nasser Hannachi

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

Hebergement/Kdhosting : kdconcept