USMA - Benaraibi:  «Il n’y a pas le feu à la maison»
Search
Samedi 23 Janvier 2021
Journal Electronique

Décidément, l’USMA n’arrive toujours pas à trouver ses marques en ce début de saison. Défaits le week-end dernier par le CRB en finale de la Supercoupe d’Algérie (1-2), les Rouge et Noir se sont une nouvelle fois fait surprendre sur leur terrain par l’ESS (0-1), à l’occasion de la 1re  journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. 

 

Les Usmistes ont été piégés en fin de match par une surprenante équipe des Hauts-Plateaux qui a réussi à faire la différence grâce au coaching de son entraîneur tunisien Nabil Kouki qui a incorporé le jeune Mohamed Amine Ammoura, auteur d’un magnifique doublé (87’ et 90’+2). Une nouvelle déconvenue qui commence déjà à semer le doute chez les fans de plus en plus pessimistes quant à l’énorme projet sportif que compte mettre en place le nouveau directeur sportif, Antar Yahia. C’est dire le climat morose qui règne actuellement du côté de Soustara même si l’entraineur-adjoint, Bouziane Benaraibi tente de positiver. «Certes, la défaite est amère, mais il n’y a pas lieu de s’alarmer. Il n’y a pas le feu à la maison. Le championnat est encore long. On aura tout le temps nécessaire pour corriger nos lacunes. On ne doit pas se décourager et baisser les bras. Bien au contraire, nous allons continuer à bosser sérieusement et essayer de rebondir dès le prochain match», a déclaré, en fin de rencontre, celui qui assure l’intérim à la barre technique après le limogeage de François Ciccolini pour avoir boycotté la cérémonie protocolaire de remise des médailles à l’issue du match de Supercoupe face au CRB. Selon le technicien franco-algérien, natif d’Oran, la prestation de son équipe est loin d’être mauvaise. «Dans l’ensemble je dirais que la défaite est imméritée et cela au vu de ce que l’on a montré aujourd’hui. C’est vrai qu’en première mi-temps, on a trouvé quelques difficultés, où l’on a concédé pas mal d’occasions, mais dans l’organisation et dans la gestion de la balle, on était bien. En seconde période, nous avons beaucoup joué dans le camp de l’adversaire, malheureusement, on n’a pu concrétiser les moments forts de notre domination. A mon avis, il y avait un manque de confiance individuelle sur le plan technique et une certaine mobilité. On savait qu’on n’était guère à l’abri d’un contre sétifien. Ce qui est d’ailleurs arrivé en fin de match où l’on a encaissé ce but venu d’ailleurs», a-t-il analysé. A noter que lors de la prochaine journée, les coéquipiers de Tahar Benkhelifa seront appelés à effectuer un long et périlleux déplacement du côté de Béchar, où ils croiseront le fer avec la JSS locale. Une rencontre déjà importante pour les Algérois qui risquent de sombrer dans la crise, en cas de nouvel échec.
 Mehdi F.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

Hebergement/Kdhosting : kdconcept