Sétif  : Le barrage de Maouane se vide
Search
Vendredi 05 Mars 2021
Journal Electronique

Confrontée à un manque d’eau, l’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Sétif a élaboré un autre programme d’urgence, le troisième en moins d’un mois, pour réduire la distribution d’eau potable. Selon l’information publiée sur sa page facebook, la situation guère reluisante l’a contraint d’effectuer un autre tour de vis dans la distribution de l’eau potable, qui se fait à partir des puits et des forages pour certaines communes. Dans des cités et quartiers alimentés quotidiennement, voire pour les plus chanceux 24 heures sur 24, l’eau coulera un jour sur trois, voire cinq. La raison est le niveau des réserves du barrage de Maouane qui sont descendues en deçà de 2,2 millions de mètres cubes. Il est à 1% de ses capacités, évaluées à 146 millions de m3. Selon le directeur des ressources en eau de la wilaya de Sétif, elles ne tiendront qu’une vingtaine de jours. En un mot, le barrage se vide sans être réapprovisionné et la situation est devenue préoccupante, pour ne pas dire inquiétante. Le barrage alimente neuf communes, à savoir Sétif, El Eulma, Aïn Arnat, Ouricia, Guidjel, Ras El Ma, Aïn Oulmène, Mesloug et Aïn Abessa. Le barrage de Maouane dépend de celui d’Ighil Emda, à Kherrata, dans la wilaya de Béjaïa où le pompage est à l’arrêt depuis plus de six mois. La cause ? Les uns avancent le manque de débit du barrage de Kherrata, qui est insuffisant, les autres parlent de panne de pompes dans les stations. Le barrage de Maouane se vide, le stress hydrique s’installe. Les régions de Bougaâ, Béni Oucine et une partie d’Aïn Arnat sont alimentées à partir du barrage d’Aïn Zada, situé dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj, dont le volume a aussi diminué et n’est qu’à 12 millions de m3 pour une capacité de 120 millions de m3. Il alimente les deux wilayas, et les responsables de Bordj Bou-Arréridj menacent de diminuer le quota de Sétif, si cette situation perdurait. Bougaâ et Béni Oucine vivront alors de grandes perturbations. Il n’y a pas que les barrages qui souffrent du manque d’eau, les nappes souterraines n’ont pas échappé à ce phénomène, notamment dans la zone sud à Aïn Azel qui ne reçoit l’eau dans les robinets qu’un jour sur quatre, malgré la présence de 21 forages. La sécheresse y est pour beaucoup, a-t-on appris. Pour parer au plus pressé, des actions de substitution ont été entreprises par l’ADE, en collaboration avec la Direction des ressources en eau pour la récupération de cinq forages qui appartenaient à des entreprises qui ont été raccordés au réseau de distribution de la commune de Sétif. La Direction des ressources en eau compte également creuser d’autres forages.
 azzedine T.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept