Institut national supérieur de musique: Une vingtaine d’étudiants ont présenté leurs thèses
Search
Mardi 24 Novembre 2020
Journal Electronique

Quelque 22 étudiants de l’Institut national supérieur de musique Ahmed-Faouzi (INSM) ont soutenu leurs thèse à l’occasion d’une cérémonie organisée mercredi et jeudi derniers au siège de leur département. 

Les lauréats sortants ont présenté leurs thèses portant sur différentes thèses et genres musicaux en Algérie. Quatre jurys ont évalué leurs travaux, qualifiés dans l’ensemble de très intéressants, particulièrement ceux qui touchent à la musique algérienne en général dans toute sa diversité. En cette occasion, le professeur Abdelkader Bouazara, directeur de l’INSM, s’est félicité des travaux accomplis et n’a pas manqué de saluer le personnel de l’Institut, notamment les étudiants qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour continuer à travailler et qui ont tenu bon en période de pandémie (Covid-19) qui a touché le monde entier. Par ailleurs, Bouazara s’est dit «heureux» quant aux thèmes abordés par les étudiants de l’Institut. «Ils ont choisi des sujets à l’âme algérienne dont le gnaoui, le diwan, le sétifien et autres», dit-il.
«Ces étudiants ont fait preuve d’intelligence et se sont engagés à répandre la musique algérienne dans tous ses genres et ses styles et peuvent ainsi aller jusqu’au système LMD et doctorat pour faire de cette musique un genre universel intouchable», précise le même responsable. Selon lui, la musique enchante l’homme d’où ses pensées et ses sentiments. En effet, les sujets traités sont rares à l’exemple du diwan qui commence à se faire connaître en Algérie, sans oublier «les traces de la musique ottomane dans le malouf constantinois» qui ont été présentées, expliquées et jouées en présence du jury. Chaque étudiant a eu droit à 45 minutes de présentation spécialisée de sa mémoire. Comme c’est le cas pour Rania Khaouni, qui a fait la présentation de la musique diwan qui commence à être écoutée et appréciée en Algérie alors qu’au Maghreb elle fait partie intégrante de la culture marocaine en raison des spécialistes qui lui ont donné une grande importance à travers l’écrit et les enregistrements. L’étudiante a débattu sur les spécificités de la musique diwan à l’exemple d’el waâda interprétée dans les rites spirituels en plus des sept couleurs des gnaoua (rouge, bleu, vert…) qui représentent, chacune, un saint patron d’une tariqa soufie. Pour l’étudiante, il est impossible de parler de diwan sans évoquer les instruments de base à savoir le guembri joué par Lemâlem et el banga (tbel ou tambour) qui annonce un danger ou une catastrophe, et auxquels s’ajoute le karkabou. Selon les membres du jury, il s’agit d’un sujet très délicat du point de vu artistique africain. Ce qui mérite, selon eux, tous les encouragements pour perpétuer ce genre musical à travers le temps.
Pour sa part, Mohamed Redouane Bastandji s’est spécialisé dans la musique ottomane et son influence sur le malouf constantinois. Un thème traité scientifiquement et qui a suscité des recherches approfondies particulièrement sur le plan historique et description. Très ambitieux, le jeune lauréat ne compte pas s’arrêter là. Il prévoit de continuer ses études de doctorat et se prépare à partir en Turquie pour pousser ses recherches et devenir compositeur. Dans un autre registre, Abdelkader Bouazara annonce que les étudiants en troisième année seront accueillis incessamment. Suivront ceux de deuxième et première années de façon progressive en raison de la situation sanitaire. «On est juste au début du second semestre de l’année universitaire (2019-2020)», dit-il. Le directeur de l’INSM note que, dans l’ensemble, le personnel a repris le 23 août dernier et les nouvelles inscriptions se feront à partir du mois de décembre prochain comme le stipule le ministère de l’Enseignement supérieur et ce, dans le cadre de la prochaine et nouvelle rentrée universitaire.
 Rym Harhoura

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Conseil de la nation
Le Conseil de la nation reprendra ses travaux le 25 novembre , à 9h30, en séance plénière, consacrée à la présentation, par le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, du projet de loi sur la prévention et la lutte contre les délits d’enlèvement.

 Laboratoire Roche Algérie
Le laboratoire Roche Algérie inaugure sa série de formations en ligne (par zoom) en direction des journalistes, avec une première session répartie en deux groupes, les 30 novembre et 1er Décembre de 13h30 à 16h30.

Ambassade d’Italie
La 5e édition de la Semaine de la cuisine italienne dans le monde se déroulera en virtuel du 23 au 29 novembre.

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

Institut Cervantès d’Alger
Depuis le début du confinement au mois de mars dernier, l’Institut Cervantes d’Alger avait lancé trois sessions de cours d’espagnol par vidéo conférence. Pour ce mois de décembre et suite à une demande croissante, l’Institut offrira à nouveau des cours en présentiel au niveau de son centre. Cette formule viendra compléter la modalité en ligne qui sera toujours maintenue.

Championnat national militaire de judo
Le complexe sportif régional de la 1re Région militaire à Blida abritera, du 23 au 26 novembre, le championnat national militaire de judo.

 

 Batimatec
La 23e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2020) qui devait se tenir du 22 au 26 novembre 2020, au Palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger) est reporté au 7 juin 2021.

Salon de la pharmacie
La 4e édition du Salon professionnel de la pharmacie, de la parapharmacie et du confort au quotidien (Pharmex 2020) ouvrira ses portes le 12 au centre des conventions d’Oran Mohamed-Benahmed.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept