Bombardement de Sakiet Sidi Youcef : Une action désespérée
Search
Mardi 24 Novembre 2020
Journal Electronique

Entretenir la mémoire des chouhada algériens et tunisiens tombés au champ d’honneur lors du bombardement, le 8 février 1958, de Sakiet Sidi Youssef, est une occasion qui s’offre pour renforcer une relation exceptionnelle qui unit les deux peuples voisins et frères. C’est ce qu’a soutenu, jeudi dernier, le secrétaire général du ministère des Moudjahidine, lors d’une conférence au Centre national d’études et de recherches sur le mouvement national et la révolution du 1er Novembre 1954, à Alger.

Le forum a vu la présentation de communications scientifiques axées essentiellement sur les raisons, les objectifs et les résultats des bombardements de Sakiet Sidi Youssef, ainsi que les témoignages vivants sur les événements. A l’occasion du 62e anniversaire de ces évènements, le responsable n’a pas manqué de rappeler l’importance de cette commémoration qui symbolise l’union et la fraternité entre les Algériens et les Tunisiens. Selon lui, «la date est symbolique, et il faut en tirer tous les enseignements pour les transmettre aux générations futures». «Les évènements de Sakiet Sidi Youssef, un exemple de résistance, constituaient le gage d’une lutte commune et la fin des espérances de la France coloniale de couper tous les liens de coopération, d’entraide, de solidarité et de combat commun entre les deux peuples, algérien et tunisien», a-t-il poursuivi. Il a rappelé que le bombardement a fait 79 morts, dont 20 enfants, 11 femmes, et 130 blessés. Par ailleurs, le conseiller de l’ambassadeur tunisien, Lotfi Azimi, a estimé que la commémoration de ces évènements témoigne de l’excellente relation qui existe entre les deux peuples depuis les temps reculés. «Le choix du président Kaïs Saïed de réserver sa première visite à l’Algérie se veut une concrétisation de ces valeurs et de ces fortes relations et témoigne de la relation unique qui lie le peuple tunisien avec son voisin et frère algérien», a-t-il renchéri. La conférence, qui a vu la participation de bon nombre de moudjahidine, a permis de mettre l’accent sur la fraternité et la solidarité en temps de guerre. «On dit toujours que le sang des Algériens s’est mêlé à celui des Tunisiens. L’histoire ne se résume pas seulement à cet aspect. On partage une histoire commune et les mêmes valeurs. Ces évènements nous permettent de commémorer nos martyrs mais également de nous rappeler l’histoire qui nous unit à jamais», a lancé un chercheur lors d’une brève intervention. Présent à la conférence, Wasli Mohamed, un Tunisien, professeur d’histoire, a présenté son livre sur la guerre de libération nationale intitulé «Ghardimaou : la base arrière par excellence de la Révolution algérienne». 

 Walid Souahi

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Conseil de la nation
Le conseil de la nation poursuivra, le 24 novembre , les débats en plénière sur le projet de la loi de finances pour 2021.

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

Institut Cervantès d’Alger
Depuis le début du confinement au mois de mars dernier, l’Institut Cervantes d’Alger avait lancé trois sessions de cours d’espagnol par vidéo conférence. Pour ce mois de décembre et suite à une demande croissante, l’Institut offrira à nouveau des cours en présentiel au niveau de son centre. Cette formule viendra compléter la modalité en ligne qui sera toujours maintenue.

Championnat national militaire de judo
Le complexe sportif régional de la 1re Région militaire à Blida abritera, du 23 au 26 novembre, le championnat national militaire de judo.

 

 Batimatec
La 23e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2020) qui devait se tenir du 22 au 26 novembre 2020, au Palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger) est reporté au 7 juin 2021.

Salon de la pharmacie
La 4e édition du Salon professionnel de la pharmacie, de la parapharmacie et du confort au quotidien (Pharmex 2020) ouvrira ses portes le 12 au centre des conventions d’Oran Mohamed-Benahmed.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept