Le transport aérien à l'index pour la surcharge en carburant
Search
Lundi 30 Novembre 2020
Journal Electronique

Sous la pression de l'opinion publique, les compagnies aériennes traquent la moindre piste pour voler plus propre mais l'exigence de rentabilité dans un secteur ultra concurrentiel conduit parfois à des dérapages peu vertueux comme le "fuel tankering", la surcharge en carburant.

Dans une étude, l'organisation Eurocontrol a pointé cette pratique consistant à remplir à pleine capacité les réservoirs pour, dans la plupart des cas, éviter d'avoir à se ravitailler dans des aéroports où le kérosène est plus cher, augmentant ainsi le poids de l'appareil et les émissions de dioxyde de carbone (CO2).

"L'aviation est un marché très concurrentiel et chaque compagnie doit minimiser ses coûts opérationnels pour garder le prix de ses billets le plus compétitif possible", explique Eurocontrol, une organisation intergouvernementale chargée d'harmoniser la navigation aérienne, en soulignant l'enjeu majeur du coût du kérosène qui représente entre 17 et 25% des dépenses opérationnelles d'une compagnie.

Au moment où le transport aérien est dans la ligne de mire des défenseurs de l'environnement pour ses émissions de CO2 (2 à 3% des émissions mondiales, selon le secteur), cette pratique est en contradiction avec les engagements de baisse de sa facture carbone. Selon des estimations d'Eurocontrol, la surcharge pourrait concerner 16,5% des vols par an en Europe et permettrait en moyenne d'économiser 126 euros par vol, malgré le coût engendré par le poids supplémentaire emmené dans les réservoirs. Elle n'est pas sans conséquences environnementales, regrette l'organisation estimant que cette pratique peut générer 901.000 tonnes d'émissions de CO2 supplémentaires, soit "2.800 aller-retour Paris/New York ou les émissions annuelles d'une ville européenne de 100.000 habitants".

                                                    L'ensemble du secteur concerné

Mise à l'index par la BBC, la compagnie British Airways a reconnu transporter parfois plus de fuel que nécessaire notamment "quand il y a des différences de prix importantes" entre aéroports européens (il est par exemple 25% plus cher à Glasgow qu'à Heathrow) mais aussi en cas de grèves dans un aéroport ou pour des raisons de sécurité.

Chez l'allemande Lufthansa, on reconnaît également avoir recours au "fuel tankering" mais de manière exceptionnelle et pour des raisons opérationnelles. "L'inconvénient", c'est que cette pratique entraîne une consommation finalement plus élevée qui va à l'encontre de notre volonté de réduire les émissions de CO2", explique un porte-parole.

Cette pratique "s'étend à l'ensemble du secteur", a expliqué Air France précisant que pour sa part elle ne l'appliquait que "sur quelques routes sélectionnées pour des raisons économiques ou opérationnelles".

Pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, le secteur du transport aérien a adopté en 2016 un mécanisme mondial de compensation des émissions de CO2, baptisé Corsia (acronyme de l'anglais Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation). La plupart des compagnies ont mis en place des plans de bataille pour réduire leurs émissions en optimisant les trajectoires des avions, en électrifiant les engins de tractage sur le tarmac, en allégeant le poids des sièges ou des charriots, en remplaçant de lourds manuels de vols ou les journaux mis à disposition des passagers par des tablettes ou des applications. En attendant la solution à long terme d'un avion non polluant. Mais ces efforts ne sont pas suffisants, estime Andrew Murphy de l'ONG "Transport et Environnement" basée à Bruxelles, appelant les gouvernements à "être bien plus interventionnistes" notamment en imposant une taxe sur le kérosène en Europe.

La pratique de "fuel tankering" prouve que "nous ne pouvons pas simplement compter sur l'industrie (de l'aviation) pour réduire ses émissions", ajoute-t-il.

Pour tenir les objectifs de réduction des émissions, "l'équation est hyper complexe", estime pour sa part Pascal Fabre, expert en transport aérien au cabinet de conseil Alix Partners. D'autant que le trafic aérien, engagé dans une croissance soutenue, est appelé à doubler tous les 15 à 20 ans.

Et de rappeler "une équation économique des compagnies aériennes qui font que si elles ne gagnent pas assez d'argent elles ne survivent pas". En 18 mois, au moins une dizaine de compagnies aériennes ont baissé le rideau en Europe, selon l'Association internationale du transport aérien (Iata).

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Radio algérienne


Le forum de la Radio diffusé sur la Chaîne I de la Radio algérienne en collaboration avec la Télévision algérienne et Algérie Presse Service, invitera, le 30 novembre à 10h au Centre culturel Aïssa Messaoudi, le conseiller auprès du Président de la République, chargé des zones d'ombre, M. Brahim Merad.

 Laboratoire Roche Algérie
Le laboratoire Roche Algérie inaugure sa série de formations en ligne (par zoom) en direction des journalistes, avec une première session répartie en deux groupes, les 30 novembre et 1er Décembre de 13h30 à 16h30.

Ambassade d’Italie
La 5e édition de la Semaine de la cuisine italienne dans le monde se déroulera en virtuel du 23 au 29 novembre.

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

Institut Cervantès d’Alger
Depuis le début du confinement au mois de mars dernier, l’Institut Cervantes d’Alger avait lancé trois sessions de cours d’espagnol par vidéo conférence. Pour ce mois de décembre et suite à une demande croissante, l’Institut offrira à nouveau des cours en présentiel au niveau de son centre. Cette formule viendra compléter la modalité en ligne qui sera toujours maintenue.

Championnat national militaire de judo
Le complexe sportif régional de la 1re Région militaire à Blida abritera, du 23 au 26 novembre, le championnat national militaire de judo.

 

 Batimatec
La 23e édition du Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec 2020) qui devait se tenir du 22 au 26 novembre 2020, au Palais des Expositions des Pins Maritimes (Alger) est reporté au 7 juin 2021.

Salon de la pharmacie
La 4e édition du Salon professionnel de la pharmacie, de la parapharmacie et du confort au quotidien (Pharmex 2020) ouvrira ses portes le 12 au centre des conventions d’Oran Mohamed-Benahmed.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept